Nous contacter

Kalmar contribue à faire du Port de Brisbane un terminal automatisé de classe mondiale

Nous avons pensé qu'une combinaison d'ASC et de cavaliers « shuttle » offrirait non seulement le meilleur investissement financier mais également le niveau de productivité le plus élevé pour ce qui est du front de mer. Mark Hulme, COO, DP World Australie

C'est grâce à la coopération entre DP World et Kalmar que le Port de Brisbane est devenu l'une des installations les plus automatisées du monde. L'automatisation a permis d'augmenter la capacité annuelle du terminal de 600 000 à 900 000 TEU et d'améliorer le service client.

Un changement fondamental

Le challenge

L'environnement compétitif du Port de Brisbane s'est exacerbé avec l'arrivée d'un troisième opérateur en 2012. Les deux autres opérateurs présents sur le port avaient déjà mis en place des systèmes et des équipements automatisés. DPW Brisbane a réalisé le caractère indispensable d'une utilisation plus efficace de l'espace du terminal tout en maintenant les normes de sécurité les plus élevées, satisfaire au règlement sur la sécurité du transport maritime et offrir un service client irréprochable.

La solution

Les conteneurs sont transférés par cavaliers « shuttle » avec conducteur depuis le portique de quai jusqu'à l'échangeur côté eau d'un module desservi par des portiques automatiques ASC). Quatorze cavaliers « shuttle » Kalmar circulent entre les portiques de quai et les ASC pour transférer les conteneurs entre les navires et la terre. La conduite de camion automatisée Kalmar automatise les opérations terrestres.

Les résultats

DP World Brisbane a adopté la dernière technologie d'automatisation de Kalmar et Navis pour assurer des opérations totalement intégrées assurant une productivité optimale et réduisant les coûts d'exploitation. Le projet permettra d'augmenter la capacité du terminal de 600 000 à 900 000 TEU et sera l'un des plus automatisés au monde, prêt à répondre à l'évolution des demandes de l'activité - aujourd'hui comme demain.