Nous contacter

Reconstruction du Freeport de Grand Bahama

Nous applaudissons le professionnalisme de toute l'équipe. Les conditions étaient extrêmement difficiles, mais Kalmar a une fois encore donné la preuve de ses capacités uniques dans ce type de projet particulièrement complexe. Charles Stewart, Directeur Technique chez Freeport

Offres :

Services

Freeport, sur l'île de Grand Bahama, a été le théâtre d'une catastrophe lorsqu'une tornade a traversé la zone en mars 2010. De graves dégâts ont été causés à l'un des 100 plus importants terminaux de conteneurs mondiaux. Kalmar a été contacté pour participer à la restauration des activités du port.

Le challenge

L'arrivée soudaine de cette puissante tempête a provoqué de nombreuses blessures et la mort tragique de trois employés. Les gigantesques portiques de quai de Freeport ont été éparpillées comme des allumettes et le site semblait avoir été bombardé.

La solution

Charles Stewart, Directeur Technique de Freeport et Mike Murray, Responsable des portiques pour Hutchinson Group, n'ont pas hésité une seconde. Charles Stewart se rappelle : "Nous savions que Cargotec Services faisait partie des quelques entreprises capables de gérer ce genre de dégâts et qu'ils avaient en outre toute l'expertise et les ressources disponibles pour réagir rapidement en situation d'urgence."

Ils ont immédiatement contacté Ed Johnston, Vice-Président des Opérations Régionales pour Cargotec Crane and Electrical Services, qui a sauté dans un avion et était sur place dès le lendemain matin 10 heures pour évaluer les dommages.

Les résultats

Cinq jours plus tard, Ed Johnston et ses collègues avaient terminé leur rapport d'évaluation initial et déployé une équipe pour commencer les réparations et rétablir l'ordre. En deux jours, le port pouvait à nouveau déplacer les conteneurs bien que fonctionnant à 50% de sa capacité normale et uniquement depuis le deuxième amarrage

Environ deux semaines après la catastrophe, Matt Mumley, Responsable Projet chez Cargotec Services et son équipe commençaient la reconstruction des portiques de Freeport. Le calendrier prévoyait la remise en état d'une portique par mois. Toutes les réparations clé en main étaient terminées en avril 2011.