Nous contacter

Kalmar améliore l'efficacité d'une importante plateforme chilienne en rehaussant 12 RTG.

Très satisfaits de la rapidité avec laquelle le précédent projet a été réalisé et de l'augmentation de capacité qui en a résulté, nous avons décidé de poursuivre avec le rehaussement de dix autres RTG. Nicole Jaramillo, Responsable de la fiabilité TPS

Offres :

Services

Une réactualisation majeure de 12 RTG Kalmar a permis de les rehausser et d'augmenter de 60 000 TEU la capacité annuelle de l'un des terminaux chiliens les plus importants.

 

Nom :

Terminal Pacifico Sur Valparaíso S.A. (TPS)

Emplacement :

Valparaiso, Région V, Chili

Volume :

911 000 TEU

Aller plus haut dans le Port de Valparaiso

Le challenge

Le port de Valparaiso, l'un des plus actifs du Chili, déplaçait 911 000 TEU en 2013. Depuis 2000, la majeure partie du volume transitant par le port est traitée par le Terminal Pacifico Sur Valparaíso (TPS) Au cours des 10 dernières années, TPS a effectué d'importants investissements pour booster la capacité et l'efficacité et répondre à la demande toujours croissante, permettant au terminal de gérer des navires de plus grandes dimensions et de rester compétitif. La proximité du port par rapport à la ville ne laisse que très peu de place à une expansion.

La solution

Outre une extension de 740 mètres de la zone des quais pour permettre au terminal de gérer simultanément deux navires Post-Panamax, TPS a décidé de rehausser ses 12 portiques RTG Kalmar de 2,9 mètres, rehaussant la capacité de gerbage de cinq à six conteneurs. Ce rehaussement a augmenté la capacité de stockage de 20% sans augmenter l'empreinte carbone du portique. Après le succès du rehaussement des deux premières portiques, TPS a décidé de rehausser les dix portiques restantes.

Les résultats

Ces projets d'expansion et de rehaussement vont permettre à TPS de gérer 60 000 TEU supplémentaires chaque année, à partir de 2015; Pour gérer l'augmentation du poids structurel, les ingénieurs de Kalmar ont conseillé d'utiliser des pneus plus larges, augmentant la stabilité du portique. "Les opérateurs sont ravis des nouvelles machines. La hauteur plus importante n'a pas affecté la productivité", explique Nicole Jaramillo, ingénieur de la fiabilité. "En fait, les opérations sont même plus rapides pour certaines dimensions", ajoute-t-elle.